Skip to main content
Skip table of contents

Principe questionnaire


Principe de fonctionnement d’un Questionnaire

Les questionnaires peuvent être définis en déroulement :

  • Séquentiel : la saisie est limitée au passage de question en question, dans l’ordre d’affichage (l’usage de la souris est inhibé) et les questions peuvent avoir des liens logiques entre elles (dépendances). En sortie de chaque question, la partie du questionnaire qui suit peut être complètement reconstruite.

  • Libre : la saisie est totalement libre (le passage de question en question à la souris est possible), mais les contraintes entre questions se limitent à la question courante et la question de « destination ».

Remarque : Le contrôle de la saisie n’est effectué que dans la direction « vers le bas ».

Remarque : une action libellée « Accès » permet de faire un mouvement de question en question avec la souris. La notion de contrôle séquentiel est quand même appliquée.

Explorateur Applicatif

Questionnaires Optionnels (QOP)

Introduction.

L’utilisation des PSDs pour la définition des formes géométriques pose un problème d’intégrité : lorsqu’une ligne de commande est récupérée par ENR-ACT-ENT (ligne issue d’une autre application ou d’un autre scénario), les règles de calcul et d’intégrité paramétrées sur la partie PSD ne sont pas exécutées dans la partie déroulement automatique. Il n’est pas envisageable d’exécuter en automatique la partie paramétrage de la PSD pour notamment des problèmes de performances.

La solution décrite dans les paragraphes qui suivent a pour objectif de résoudre ce problème ; cette solution a également été conçue dans le but d’offrir une possibilité d’optimiser les temps de réponses de déroulement du scénario.

Principes.

Le principe général est le suivant : un type de question (questionnaire optionnel) se présente dans le questionnaire sous la forme d’un bouton et permet d’accéder à un questionnaire complémentaire qui se déroule dans une interface (panneau) à part.

Néanmoins, les QOP ne sont pas des contextes enfants. C’est une saisie de variables facultatives dans une interface différente du configurateur destinée à ne pas surcharger le contexte principal. Ils ont leurs propres spécificités :

  • Ils ne sont pas visibles dans les listes de contextes renvoyées par les diverses fonction DIALOG (ACT-CTX par exemple). Il faut utiliser les fonctions dédiées pour en récupérer la liste (fonction LEC-CTX-ENT action LISTE-CTX-QOP).

  • Les variables du contexte principal saisies ou calculées dans le QOP sont enregistrées directement sur le contexte principal.

En termes de paramétrage, les caractéristiques sont les suivantes :

  • le type de questionnaire (questionnaire optionnel) est disponible et a les mêmes propriétés qu’un questionnaire pré-défini (différences en définition : la catégorie = QOP au lien de QPR ; impossible d’insérer un questionnaire prédéfini ou optionnel à l’intérieur d’un questionnaire prédéfini ou optionnel ; impossible d’insérer une liste d’aide sous la forme QOP= ou PSD= ou SDD=).

  • dans la définition d’un questionnaire (pas pour les pré-définis et les optionnels), sur une liste d’aide de type alpha, il est possible de définir une liste d’aide sous la forme QOP = + une référence de QOP ; la variable VBA rattachée prendra pour valeur le code action effectué interactivement (voir ci-dessous).

Ce type de zone bouton se comporte comme toute autre zone de saisie.

Si cette zone est accessible en saisie, la variable VBA va disposer de l’état de l’action menée :

  • En arrivant sur la question, cette VBA a pour valeur vide.

  • En mode AVT, cette VBA peut être initialisée mais la valeur ne sera pas considérée ; si demande d’aide automatique, le QOP est automatiquement ouvert.

  • En saisie sur le bouton, si clic sur bouton ou clavier (espace, F2), alors ouverture du QOP.

  • En saisie sur le bouton si entrée ou Tab, alors la VBA prend la valeur ENC.

  • En retour de saisie du formulaire, si abandon, retour en saisie sur le bouton.

  • En retour de saisie du formulaire, si validation, la VBA rattachée prend pour valeur VAL.

On pourra définir l’image du bouton QOP à partir du paramètre général SCD-QOP-IC. Dans lequel on renseignera l’icône du bouton actif et l’icône du bouton inactif séparés par une virgule.

WfCfgCtx

La liste DIALOG WfCfgCtx contiendra les informations suivantes sur un QOP :

  • QOpCtxRef contiendra la référence contexte principal dans lequel se trouve le QOP (ou vide si l’on n’est pas sur un QOP).

  • QOpVarRef contiendra la référence variable du contexte principal rattachée au QOP (ou vide si l’on n’est pas sur un QOP).

  • ListeNomDiapContexte : contiendra la liste des variables d’un contexte quand celui-ci a été validé (utiliser ACT-CTX sinon).

  • ListeValDiapContexte : contiendra la liste des valeurs d’un contexte quand celui-ci a été validé (utiliser ACT-CTX sinon).

  • CtxMod contiendra « *QOP ».

  • CtxPere contiendra la référence du contexte principal (celui qui porte le QOP).

Variables SCR et SDQ pour les QOP

Dans DIALOG, on aura également accès à un certain nombre de SCR et SDQ :

  • SCR.CdeSCCEnv : environnement déroulement questionnaire : soit PRI pour questionnaire principal, soit OPT pour optionnel

  • SCR.CdeSCCQue : référence questionnaire principal : référence questionnaire courant si questionnaire principal (non modifié sir questionnaire optionnel)

  • SCR.CdeSccQOp : référence questionnaire optionnel : vide si questionnaire principal, référence questionnaire QOP si questionnaire optionnel.

  • SCR.CtxQOpRef : contexte du questionnaire optionnel : vide si questionnaire principal. Cette référence est construite à partir de la référence du contexte principal et la question qui contient le QOP séparés par le caractère « : ». Par exemple, li la référence du contexte principal est CTX et la question qui porte le QOP est Q1, la référence de ce QOP sera CTX:Q1.

  • SCR.CtxSelLOp : Liste des variables liées à un questionnaire optionnel défini sur le contexte courant du PA-CONTEXTE ou PC-CONTEXTE

  • SCR.QOp_Action : contiendra la valeur AVT,ASA lorsque l’on arrivera sur une question qui porte un QOP. (Selon le mode d’entrée de la question). En sortie de cette même question (CTL,CTG,CTV ou INI), elle contiendra la valeur VAL si le QOP a été validé ou ENC si le QOP a été abandonné. Sur toute question ne portant pas de QOP, cette SCR sera vide.

  • SCR.CtxCouQOpLis : contiendra la liste des références QOP qui seront rattachés à un contexte.

  • SDQ.Ques_QOpRef : contiendra la référence du questionnaire optionnel rattaché à la question s’il s’agit d’une question sur laquelle est positionnée un questionnaire optionnel (si Ques_LVA commence par QPO=) ; dans les autres cas, elle contiendra la valeur vide («» ).

  • SDQ.Ques_EnvTyp : contiendra la valeur OPT s’il s’agit d’une question sur laquelle est positionnée un questionnaire optionnel (si Ques_LVA commence par QPO=) ; dans les autres cas, elle contient la valeur PRI.

Accès aux données du QOP dans DIALOG

  • La liste DIALOG WfCfgCtx contiendra les données des QOP avec WfCfgCtx.CtxRef = référence contexte principal + « : » + référence variable associée au QOP.

  • La fonction ACT-CTX permet de lire des données de QOP, comme dans tout contexte.

Remarque : la liste WfCfgCtx ne contient que les contextes et QOP qui ne sont pas en cours de saisie ; si on est en cours de saisie d’un QOP ou d’un contexte principal de QOP seule la fonction ACT-CTX peut donner les bonnes variables et leurs valeurs.


JavaScript errors detected

Please note, these errors can depend on your browser setup.

If this problem persists, please contact our support.