Skip to main content
Skip table of contents

Procédure : gestion des inventaires


La définition d’un inventaire intègre une description du processus pour le vrac, pour les palettes et pour les en-cours de fabrication et enfin les autres (articles non stockés par exemple, mais que l’on souhaite quand même inventorier (en-cours comptables par exemple)).

La définition intègre un volet pour le vrac et un volet pour la palettisation et un volet pour les en-cours de fabrication.

Le processus pour le vrac est le suivant :

  • Création inventaire suivant processus existant (manuel ou à partir d’un inventaire type) Plusieurs types d’inventaires sont possibles :

    • Inventaire par liste de comptage : les éléments suivants doivent être renseignés : requête REB/INV liste de comptage, REB document, différents paramètres de saisie (filtre actions, format affichage et saisie par liste de comptage, …).

    • Inventaire pour une liste d’articles donnée par requête ; outre la requête REB/INV de recherche des articles, les liens sections/emplacements sont à déterminer ; dans ce cas, DIAPASON construit à partir de ces éléments l’équivalent des listes de comptage (une liste par section), ceci lors de la photographie des stocks.

    • Inventaire pour une liste d’articles sélectionnés manuellement; identique à Inventaire pour une liste d’articles donnée par requête, mais la sélection des articles et des liens sections/emplacements est manuelle.

    • Inventaire pour tous les articles; identique à inventaire pour une liste d’articles donnée par requête, mais la sélection des articles est automatique lors de la photographie des stocks et la sélection des liens sections/emplacements est manuelle.

  • Puis le processus de création peut être lancé :

    • Calcul listes (pour listes de comptage).

    • Editions listes (pour listes de comptage).

    • Photographie stock (pour tout type ; inclut calcul liste et édition liste pour les autres cas autres que les inventaires par listes de comptage).

  • Le processus de déclaration peut être réalisé de différentes manières :

    • Par une déclaration sur un écran standard (caractère et graphique).

    • Par configurateur de stock (type de mouvement IN).

    • Par événement externe reçu.

  • Après saisie de l’inventaire :

    • Calcul des écarts.

    • Après calcul, visualisation des écarts, avec modification possible du type de mise à jour ou annulation de la mise à jour.

    • Deux actions peuvent être lancées à ce niveau : reprise en saisie (retour statut avant calcul des écarts) ou validation et clôture inventaire.

Le processus pour les Palettes suit le processus pour le vrac, mais il comprend une définition différente et un écran de saisie différent.

Il existe 3 types d’inventaires :

  • Inventaire Lieu.

  • Inventaire Contenu.

  • Inventaire Lieu & Contenu.

Pour l’inventaire de type Lieu, les particularités sont les suivantes :

  • Lors de la définition de l’inventaire, il y a sélection (manuelle ou par requête REB/INV) des liens sections/emplacements à inventorier.

  • Pour l’inventaire de type Contenu, les particularités sont les suivantes :

  • Lors de la définition de l’inventaire, il y a sélection (manuelle ou par requête REB/INV) des palettes à inventorier.

  • Pour l’inventaire de type Lieu & Contenu, les particularités sont les suivantes :

  • Lors de la définition de l’inventaire, il y a sélection (manuelle ou par requête REB/INV) des sections/emplacements à inventorier.

  • Normalement, pour ce type de produits, la saisie est effectuée par terminal portable avec code à barres : l’outil de saisie DIAPASON devrait être disponible pour faire de la saisie ponctuelle.

Le processus pour les En-Cours de fabrication suit le processus pour le vrac, mais il comprend une définition différente et un écran de saisie différent.

Il existe 1 type d’inventaire :

  • Inventaire sur Ressources FAT

  • Les particularités sont les suivantes :

    • Lors de la définition de l’inventaire, il y a sélection (manuelle ou par requête REB/INV) des ressources FAT à inventorier.

    • Il est possible d’indiquer une règle REB/INV supplémentaire pour la gestion des correspondances entre les éléments photographiés (en-cours FAT de caractéristiques techniques) et les éléments effectivement comptabilisés (Articles DIAPASON).

  • Le processus de déclaration peut être réalisé de différentes manières :

    • Par une déclaration sur un écran standard (caractère et graphique).

    • Par configurateur de stock (type de mouvement IN).

Paramétrage des Inventaires

Afin de pouvoir définir des inventaires, un certain nombre d’informations doivent être définies :

  • des règles de mouvements correctifs utilisées pour générer les mouvements permettant de corriger le stock après inventaire.

  • des liens sections/utilisateurs permettant de filtrer les listes de comptage présentées lors de la saisie des quantités inventoriées.

  • des requêtes REB/INV d’extraction de listes d’articles, de palettes, de liens sections/emplacements et de ressources FAT.

  • des documents permettant d’éditer les listes de comptage et les écarts calculés.

Remarques complémentaires

Les statuts possibles d’un inventaire sont :

Statut

Description

IT

Inventaire Type

I

Inventaire Créé non Lancé

L

Inventaire dont Listes non Générées

CL

Calcul des Listes en Cours

P

Inventaire dont Photo non Faite

CP

Calcul Photo en Cours

PB

Inventaire à Problème sur Photo

U

Inventaire Disponible pour Saisie

CE

Calcul des Ecarts en Cours

AV

Inventaire à Valider

CC

Calcul Clôture en Cours

T

Inventaire Terminé

?

Inventaire non Cohérent avec Version Actuelle

L’enchaînement des différents statuts est le suivant :

  • I : Création d’un inventaire.

  • L’action de lancement d’un inventaire fait passer l’inventaire au statut L si vrac et type liste de comptage ou P pour photo.

  • L : attente de génération de liste de comptage, (CL durant génération) qui enchaîne sur P photo.

  • P : attente réalisation photo (CP durant mise à jour photo), qui enchaîne sur U pour utilisation.

  • U : disponible pour saisie, qui enchaîne sur AV après calcul des écarts (CE durant calcul des écarts).

  • AV : à valider qui enchaîne sur T pour terminé ou U pour une reprise en saisie.

➡️ L’action de lancement permet de déclencher le process ; on peut définir l’inventaire en plusieurs étapes avant de le déclencher effectivement.

➡️ Un entête de liste de comptage est systématiquement généré pour tous les types d’inventaires. Soit la liste de comptage est générée (vrac, palette, en-cours / type liste de comptage) , soit chaque liste correspond à une section, soit une liste de comptage défaut est générée pour inventaire contenu palettes (la référence et la désignation de cette liste de comptage peuvent être renseignées dans le paramètre utilisateur « Paramètres généraux / Définition Paramètres divers / STO-INV-CPA » ; si ce paramètre n’est pas renseigné, la référence est LPA et la désignation est Contenu Palettes.

➡️ La génération des listes de comptage et des photos est systématiquement effectuée en batch. Une action d’administration permet de piloter les dates et heures de mise à jour, de recadrage et de relance si anomalie.

➡️ La création d’un inventaire répétitif à partir d’un inventaire type déclenche la génération de la liste de comptage (enchaînée avec la photo) à la date et heure d’exécution de la génération de l’inventaire.

➡️ Tous les articles valides sont considérés dans un inventaire.

➡️ Seules les sections valides sont considérées dans un inventaire de mode vrac ou palette

➡️ Seuls les emplacements valides sont considérés dans un inventaire.

➡️ Seules les ressources valides et gérées sur FAT sont considérées dans un inventaire de mode en-cours.


JavaScript errors detected

Please note, these errors can depend on your browser setup.

If this problem persists, please contact our support.